14 septembre 2007

De l'avantage d'être malade...

caramel3 jours avec 39°C de fièvre... impossible de s'entraîner... l'occasion d'aller voir quelques films :

- Caramel : le Liban tel que je ne l'imaginait pas... où sont les images qui passaient en boucle pendant mon adolescence : chaos incompéhensible, décompte des jours de détention... rien de tout cela : un univers féminin, lumineux, doux... J'ai beaucoup aimé. Une seule frustration, il m'a manqué les odeurs !

filsEpicier- Le fils de l'épicier : road movie en Drôme du sud... C'est sûrement la région française que je préfère (ex aquo avec les calanques !)... Un jeune homme qui réapprend la force et l'importance des relations humains. L'épicier ambulant, lien social, sur le fil de l'amour, traverse ces paysages magnifiques dans sa camionette colorée... la vraie vie... Génial !

- La naissance des méduses... à part un second rôle (la bonne copine) excellent et (trop ?) réaliste... bof, bof, bof !

Posté par Tri21 à 17:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur De l'avantage d'être malade...

Nouveau commentaire