09 février 2007

Matri(k)is

Hier soir, petit break culturel au milieu de l'enchaînement des séances d'entraînement (et ce sera pire la semaine prochaine !). Direction le théâtre national de Chaillot (prendre le temps d'apprécier la vue sur la tour Eiffel) pour voir les dernières créations d'Abou Lagraa. Ardéchois tous les deux, cela faisait 7 ans que je n'avais pas vu ses chorégraphies. On s'était croisé à Valence (Danse au fil d'Avril mais je l'avais découvert à la Maison de la Danse à Lyon) - par un ami commun : Philippe - quand il commençait à percer fort avec sa compagnie La Baraka.

Abou

Matri(k)s se décompose en un duo d'hommes et un octet de femmes. Si la première partie m'a laissée un peu sur ma faim (présence inégale des deux danseurs), la seconde fut éblouissante. Fluidité, douceur, subtilité et retenue, précision technique, émotions... On ressort apaisé du spectacle, bercé par ces femmes habillées de couleurs vives et par une bande son métissée.

Posté par Tri21 à 11:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Matri(k)is

Nouveau commentaire